4 : Début de l’entraînement

< Article précédent

Article suivant >

Nous allons (enfin) pouvoir rentrer  dans le vif du sujet, l’entraînement à la visée !

4.1 : Différent type de visée et objectif de l’entraînement

Pour commencer il faut comprendre les différents style de tir qu’il est possible de réaliser, pour moi il y en a 4 différent :

A : Le tir d’attente ( Difficulté : Facile)

Ici nous allons attendre sur un point précis de l’écran sachant que la cible va passer par ce point pour tirer

Cette technique marche généralement très bien avec les classes de type sniper et quand la cible n’a pas vu que vous allez lui tirer dessus. C’est un tir simple à réaliser, il faut être relativement rapide pour placer sa souris au bon endroit.

B : Le tir de barrage (Difficulté : Facile)

Ici nous allons tirer dans un axe préci pour principalement chercher du “poke” sur l’ennemi, sur overwatch l’intérêt est de charger de l’ultime et mettre une pression de dégâts sans viser une cible précisément, le but est de tirer à un endroit ou l’on sait que des joueurs vont passer.

C : Le tir suivis (Difficulté : Moyen / Difficile)

Ou tracking, c’est un style de visée très classique dans les fps avec toutes les armes qui demande de rester le plus longtemps sur la cible (full auto !) pour optimiser les dégâts.
Exemple de hero qui ont besoin d’un bon tracking : Soldier, Tracer, Zarya, sombra etc..

D : Le tir reflexe (Difficulté : très Difficile)

Appelé aussi Flick shot, cet tir est un des plus efficaces dans de nombreux cas et avec beaucoup d’arme, c’est un mélange de tracking et de mettre un coup sec du bras ou poignet pour atteindre un point précis de d’écran à un moment précis. Le principe est simple, quand une cible bouge vite, un flick shot va vous permettre de la toucher la ou d’autre style de visée sont inefficace.

Ce mode de visée est un des plus difficiles à perfectionner et demande énormément d’entraînement pour travailler sur la mémoire musculaire.

Pour réaliser ces tirs vous avez 3 zone de votre bras que vous pouvez utiliser en fonction de vos préférence naturel

Les doigts, le poignet ou le bras.

Il est possible de combiner ces 3 zones d’action pour réagir a plus de situation et rester le plus précis possible en toute circonstance

En général les doigts sont la pour des tirs préci et lointains, le poignet pour les tir à mis distance, et le bras pour des déplacement plus important ou des flick shot.

Si votre sensibilité de sourie est trop lente, il est possible que vous jouez uniquement avec votre bras, et au contraire avec une sensibilité trop importante avec vos doigts / poignet.

L’idéal est d’avoir une sensibilité équilibré qui vous permets d’utiliser ces 3 zone.

L’objectif sera donc de travailler principalement sur les tirs suivi et tir réflexe qui sont les plus difficile à travailler et concentrer des exercices sur ces gestes là vous fera travailler les bon muscles.

4.2 : Installation du logiciel steam “Aim hero”

L’entraînement de base et les calculs de votre sensibilité naturel va se faire sur Aim Hero qui coûte 5€ sur steam.

Pourquoi ce logiciel ? Car c’est un des seuls qui permet d’aussi bien entraîner son aim mais aussi de le faire avec une visée équivalente avec le jeux sur lequel vous voulez progresser (Overwatch, CS-GO, PUBG, Fortnite etc…)

Article suivant : 4.3 – Entrainement basic à la visée



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *